J’aimerais que notre futur potager breton nous rendre le plus autonomes possible. J’aimerais par exemple que l’on puisse manger autant de fraises qu’on en a envie. Et dans ce qui est pour l’heure la maison de famille de Jaques, il peut y avoir beaucoup de monde l’été. Il faut donc beaucoup de fraisiers.

Septembre est la meilleure période pour planter des fraisiers, ça permet d’espérer une première récolte dès le printemps prochain. J’ai donc commandé plusieurs plants via Le Bon Coin.

Première commande : 30 plants de fraisiers non remontants de variété inconnue produisant de grosses fraises sucrées. 6 € les 30 plants, j’en ai reçu 34 par la poste. Ils ont été très bien emballés dans un colis et sont arrivés en très bon état. Aussitôt repiqués en petits godets individuels maintenus humides. Ils ont été plantés en place début septembre, dans une des premières planches de culture créées. Trois semaines plus tard, les plants de fraisiers se portent bien (seuls 2 plants semblent ne pas avoir repris).

Il me fallait d’autres variétés. J’aime particulièrement la Mara des Bois, très savoureuse et sucrée. Et aussi souvent assez chère. Et je voulais tenter la Mount Everest, variété grimpante qui fait gagner beaucoup de place au potager.

J’ai trouvé à nouveau sur Le Bon Coin quelqu’un qui vendait les deux, une aubaine. J’ai donc commandé 22 plants de Mara des Bois pour 8 € ainsi que 22 plants de Mount Everest pour 8 €. Ils sont arrivés par la poste, un peu moins bien emballés dans une enveloppe matelassée. Ces stolons étaient petits, très petits pour certains et avaient aussi un peu moins de racines. Je les ai plantés en godet aussitôt eux aussi.

Avant de planter les plants de Mount Everest là où ils pousseront, il faut créer une structure pour qu’ils grimpent. Ils peuvent atteindre 1 mètre 50. Nous avons décidé de la fabriquer en bambou puisque nous en disposons d’une très (trop) grande quantité. Il nous a fallu 5 bambous, 4 vis, 2 clous et de la ficelle.

Et voilà ! Les deux premières planches de culture créées en août sont remplies de fraisiers. J’ai donné quelques plants, j’en ai gardé un peu pour Blois (Mount Everest en pot sur la terrasse) et 3 ou 4 plants sont morts. Au total :

  • 30 plants de fraisiers non remontants de variété inconnue
  • 18 plants de Mara des Bois (variété remontante)
  • 15 plants de Mount Everest (variété remontante)

Une soixantaine de plants de fraisiers pour 22 € plus quelques euros de frais de port…

7 Comments on “Plantation de fraisiers par dizaines

  1. Beau travail!
    Cela me fait penser que les fraisiers que j’avais et qui ont disparu du potager s’était propagés là où il n’avaient rien à faire dans un massif de fleurs. Je vais essayer de les récupérer pour les replanter au potager.
    Bonne journée à toi,
    Mo

    J'aime

    • C’est la période des stolons, c’est pourquoi on en trouve sur Le Bon Coin. Ceci dit, les Mara des Bois qui sont dans notre jardin blésois n’en font aucun : un vrai mystère…

      J'aime

  2. Tous mes voeux de réussite. Chez nous, c’est en septembre que les Mount Everest nous donnent leurs fruits… à condition d’arriver avant les oiseaux, les limaces et les campagnols. Mais nous sommes partageurs 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :