J’ai un peu fanfaronné il y a moins d’une semaine en rentrant après 15 jours d’absence : pas de traces de mildiou sur mes tomates. Jusqu’à ce matin… de vilaines taches noires sont apparues sur un pied malgré un traitement préventif il y a cinq jours au bicarbonate de soude. Il faut dire qu’il pleut tous les jours et qu’il fait environ 14° en ce début août 2021, comme au mois de juillet et de juin. Je préfère ne pas parler de mai et de ce désastreux week-end de l’Ascension où j’ai perdu quasi tous mes plants de concombres, aubergines et poivrons.

Bref, j’ai arraché ce matin un plant de tomates tout récemment touché par le mildiou et porteur de très grosses tomates toutes vertes qui elles n’étaient pas du tout touchées. Je les ai donc récupérées pour faire de la confiture de tomates vertes. Généralement, on fait plutôt ça en octobre ou novembre, quand les dernières tomates n’ont plus le temps de murir. On est donc en août et je ne sais pas si les miennes muriront avant octobre…

Attention, c’est très très bon et voici la recette :

  • 1, 2 kilo de tomates vertes qui épluchées et équeutées donneront 1 kilo
  • 1 kilo de sucre
  • 4 branches de romarin

1/ Laver les tomates et leur faire une entaille sur le derrière ;

2/ Les plonger dans l’eau bouillante 5 minutes (c’est plus que pour les tomates mures car elles sont beaucoup plus fermes) ;

3/ Les plonger aussitôt après dans l’eau glacée ;

4/ Les éplucher (c’est quand même long) puis les mettre dans votre faitout ou votre casserole ;

5/ Laisser mijoter 45 minutes (toujours parce qu’elles sont très fermes) ;

6/ Ajouter le sucre et le romarin et laisser cuire 45 minutes en touillant de temps en temps ;

7/ Faire bouillir pots et couvercles à confiture pour les stériliser et les placer à l’envers sur un torchon propre pour qu’ils s’égouttent (il m’en a fallu 4 pour 1 kilo de tomates vertes épluchées) ;

8/ Il est temps de vous brûler en mettant votre confiture bouillante en pot (vous aurez pris soin avant de retirer les branches de romarin) ;

9/ Un fois le pot rempli à 95%, le fermer avec le couvercle et le retourner sur votre torchon ;

10/ Léchouiller casserole et mouvettes en attendant que tout ça refroidisse : que du plaisir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :