Après l’avoir reluqué bien des fois, j’ai enfin acquis le livre qu’il me faut pour reconnaître les plantes : Quelle est cette plante ? Fleurs sauvages, graminées, arbres et arbustes de Margot et Roland Spohn et Marianne Golte-Beehtle aux éditions Ulmer. Ce livre est épatant, il permet de reconnaître les fleurs d’abord par leur couleur : rouge, blanc, bleu, jaune ou vert, puis par leurs pétales. Aucune connaissance préalable n’est requise pour identifier les fleurs.

J’ai commencé par les petites fleurs qui poussent tranquillement dans mon jardin, sans qu’on les ait invitées et sans qu’on sache leur petit nom (en dehors des pissenlits et des paquerettes). C’est maintenant chose faite.

Voici la première, d’un joli violet :

Vesce à feuilles étroites

Le dessin de cette plante (chaque plante est illustrée par un dessin) correspond à ce que je vois, ainsi que la description :

  • fleurs rouges à symétrie bilatérale
  • hauteur 10 à 90 cm
  • floraison de mai à octobre
  • fleurs monochromes de 10 à 18 mm de long, violet intense tirant sur le rouge
  • présence d’une vrille terminale ramifiée
  • fleurs à l’aisselle des feuilles (oh la jolie expression !)

Pour la deuxième, il y a de nombreuses espèces, difficile de trancher. Moi qui n’aime pas les géraniums vomis par les bourgeoises jardinières, ceux-ci me plaisent. Je crois qu’il s’agit du géranium disséqué :

  • fleurs rouges à 5 pétales
  • floraison de mai à août
  • feuilles palmées, très découpées presque jusqu’à la base en 5 à 7 segments eux-mêmes découpés
Géranium disséqué

Oh la jolie fleur jaune cachée sous le noisetier ! On l’appelle herbe aux verrues car sa sève est préconisée pour les faire disparaître.

  • fleurs jaunes à 4 pétales de 1 cm environ
  • floraison d’avril à octobre
  • feuilles profondément découpées
  • habitat : jardins ensauvagés (entre autres) : ça c’est bien mon actuel jardin !
Grande chélidoine

Dans notre jardin, il y a un talus. Comme je vous le disais, ce jardin a été amputé d’un côté par la mairie de Blois pour y faire passer un chemin piéton (que mobylettes des gamins et motos de la police municipale empruntent aussi) et de l’autre par celui qui est en train d’y faire pousser sa fichue maison (j’ai du mal à rester polie…). Pour faire les travaux de ladite maison parfaitement moche, il a fallu déblayer, creuser, éventrer et nous voilà donc avec un talus. Maintenant que de l’herbe a poussé dessus, il nous cache un peu de cette horreur. Mais que dis-je de l’herbe ! C’est une graminée bien sûr qui est, je crois, du brome stérile :

  • inflorescence très aérienne, généralement retombante, réunissant des épillets à longues arêtes
  • pousse en touffes
  • de 30 à 80 cm
  • floraison de mai à septembre

J’aime beaucoup les reflets du soleil sur ces hautes herbes et leurs ondulations souples et bruissantes sous le vent. Quand il n’y a pas de gens qui hurlent dans leur téléphone ni de mobylette sur le chemin piéton, ou d’ouvriers à la tâche dans la maison en construction, on les entend bien et c’est reposant…

2 Comments on “Quelle est cette plante dans mon jardin ?

  1. Je reconnais quelques sauvageonnes bien envahissantes ! Merci de m’en donner le nom. Je crois que je vais me laisser tenter par ce livre. La couverture est déjà si séduisante !

    Aimé par 1 personne

    • C’est un livre très bien fait : je n’ai eu aucun mal à identifier ces sauvageonnes. Je sens qu’il va m’accompagner dans mes promenades car j’aime bien connaître les noms des plantes que je croise et je suis très ignorante en la matière.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :