Ce qu’il y a de sûr, c’est que jardiner est un signe de confiance en l’avenir. Quand on met une petite graine en terre, on espère bien voir la plante, le légume, le fruit qui en sortira. Et quand on sème des pépins de citron, ce n’est plus de l’optimisme, c’est carrément de la foi en l’avenir : on compte environ six ou sept ans entre le semis et la première récolte de citrons. Avant d’en avoir d’aussi beaux que sur la photo mise en avant, je vais scrupuleusement m’en occuper.

C’est la vidéo des Jardins de Simondon qui m’a donné envie de semer un citronnier. Je croyais jusque là que ça n’était pas possible dans ma région. J’habite à Blois à 300 mètres au sud de la Loire ce qui ne me semblait pas assez au sud de la France. Mais il semble que le citronnier soit moins exigeant en chaleur que je ne le pensais. Il est en fait originaire des contreforts de l’Himalaya et apprécie donc soleil et humidité. J’ai appris pas mal de chose sur le citronnier grâce à NewsJardinTV.

Pour faire ce semis j’ai suivi les conseils de plusieurs sites dont Gerbeaud et WikiHow. Voilà en résumé comment s’y prendre. Il faut :

  • acheter un citron bio ;
  • en récupérer les pépins qu’il faut nettoyer pour enlever la pellicule gluante autour ;
  • mettre de la terre dans un pot percé (j’ai mis 3/4 de terreau et 1/4 de sable) ;
  • mouiller par capillarité et laisser s’écouler l’eau (le citron n’aime pas baigner dans l’eau) ;
  • faire un trou, ou des trous si grand pot et plusieurs graines, et mettre les graines dedans, pas trop profondément et pointe en bas ;
  • tasser ;
  • placer un plastique sur le pot qu’on fait tenir avec un élastique ;
  • percer le plastique de petits trous ;
  • installer là où il fait bien chaud (au moins 20°, même dans l’obscurité) jusque germination, en soulevant de temps en temps le plastique.

Voilà, j’en suis là. J’ai mis six pépins en quinconce dans une boîte et la boîte près du radiateur. Dès que les plantules sortent il faut la placer dans un endroit bien ensoleillé et quand elles atteignent quelques centimètres, il faut enlever le voile en plastique.

A ce stade, la photo n’est pas vraiment glamour…

L’étape suivante est celle du repiquage à 5 centimètres, j’ajouterai ici une belle photo si j’y arrive !

Edit du 05/05/21 :

Une chose est certaine : je ne suis pas patiente. Ça n’est pas un atout quand on s’adonne à l’agriculture… Mais enfin, après trois semaines, aucun des pépins placés dans la boîte n’a germé : bernique. J’attends encore mais l’affaire me semble mal engagée.

Heureusement, j’avais un plan B. J’ai fait germer des pépins de citron dans une serviette en papier en suivant les conseils de cette vidéo. Je ne comprends pas la langue du youtubeur mais c’est simple : on épluche les pépins, on les place dans une serviette en papier pliée et mouillée et on les oublie trois semaines.

Pépins de citron épluchés après 17 jours passés dans une serviette en papier mouillée

Ensuite, le rigolo de l’affaire, c’est qu’on place le pépin germé dans une demi coquille d’oeuf percée dans le fond et remplie de terreau (germe vers le fond, ce sont les futures racines).

Et voilà, j’ai mangé deux oeufs à midi et j’ai deux germes (recouverts de terreau et arrosés) qui semblent prêts pour le grand saut.

Ils ne sont pas mignons mes futurs citronniers ?

16 Comments on “Je sème des pépins de citron

  1. Je te souhaite d’avoir beaucoup de succès pour ton citronnier, je suis gênée mais dans mon jardin j’ai un citronnier couvert de probablement une bonne centaine de citrons. c’est le plus bel arbre de mon jardin, je l’aime tellement. il a une présence incroyable !
    Merci pour ton article Sandrine et de bonnes énergies pour toi et cette graine !!!!

    Aimé par 2 personnes

      • Bien sûr, et je ne les offre qu’aux personnes que j’aime 😉
        Tu passes quand tu veux !!
        je vais faire une image, je veux que tu vois ça!

        Aimé par 1 personne

      • Tu connais la variété? Il semble résister jusqu’à quelles gelées par chez vous? Après j’imagine que ca dépend si l’arbre est greffé ou pas, etc… 😶

        Aimé par 1 personne

      • Je n’en sais rien, il était là quand nous sommes arrivé. Je le couvre l’hiver.
        Mais il est mal placé, il est sous une fenêtre du coup je suis obligée de le raccourcir tous les ans. c’est dommage parce que je ne peux pas le laisser gagner de la hauteur.
        Je ne connais pas la variété, ce que je sais c’est qu’il y a des citronniers « mâle » et des citronniers « femelle ».
        Dans le jardin il ya un second citronnier qui ne donne rien, c’est un mâle 😉
        il faut que je fasse des boutures

        Aimé par 2 personnes

      • Les boutures, j’adore ! J’ai sur une étagère chez moi tout un tas de petites boutures soit dans l’eau, soit dans la terre, soit à l’étouffée. Beaucoup ne prennent pas tout simplement parce que je bouture quand les arbres sont en fleur, quand ils me font envie d’en avoir chez moi, et ce n’est généralement pas la bonne période pour les bouturer. Mais parfois, ça marche quand même…

        J'aime

      • Pour le cas du citronnier, j’ai, sur les conseils d’un blogeur, acheté des hormones de bouturage…
        Mais il faut que je m’y colle 😅

        J'aime

    • Une centaine de citrons sur un seul citronnier !! Si un jour une de mes graines est aussi fructifère, quel bonheur. Un arbre est vraiment apaisant, et un arbre qui porte des fruits est en plus réjouissant. J’espère, je rêve de semer/planter des arbres qui nourriront ma famille, mes amis, c’est un cadeau magnifique que nous fait la nature quand on prend soin d’elle.

      Aimé par 1 personne

      • Oui c’est ce qui m’a plu dans ce jardin, il y a deux pêchers, un cerisier, un mirabellier, un tilleul, un noisetier, un pommier, un prunier, et ce fameux citronnier incroyable…
        les noisettes ont les avaient récoltées, je les ai torréfiées, c’était un pur délice…

        Aimé par 1 personne

  2. J’habite en Bretagne nord et j’ai un citronnier de cinquante centimètres dans mon jardin. Il a quatre ans. Je ne sais pas s’il donnera des fruits, mais il a l’air de se plaire. Il provient d’un pépin planté dans un pot, juste comme ça, pour essayer.

    Aimé par 1 personne

    • Un citronnier en Bretagne nord ? Tout est donc possible en la matière et quand il donnera une centaine de citrons comme celui de Paquerite, tu feras bien des jaloux ! Et 50 cm en 4 ans, ça laisse espérer la citronnade dans 6 ou 7 ans : heureusement que tes étés ne sont pas encore trop chauds. Tu as tout juste le temps de te préparer pour le remake des gendarmes à St tropez version Lannion, c’est pour bientôt !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :