Hier, nous avons découvert un hortensia dans notre jardin. Nous ne l’avions jamais vu et depuis trois ans que nous sommes dans cette maison de Blois, il n’a jamais fleuri. Je pense que Jacques avait installé l’ancien composteur dessus par mégarde et qu’il est resté dessous à végéter. Comme nous avons installé un composteur fait maison à la place, l’emplacement a légèrement changé et libéré l’hortensia qui a donc en ce printemps commencé à faire des feuilles.

Il a été très laborieux de le déterrer : cet arbuste a de très grosses racines et nous n’avions pas de place pour manoeuvrer. On n’a pas récupéré grand-chose de ce pauvre hortensia, mais je l’ai remis en terre aussitôt dans un trou devant la toute nouvelle planche de culture. J’ai mis de la terre de bruyère en surface (oui, j’aurais dû en mettre dans le fond du trou mais j’ai oublié…).

Hortensia au jardin

J’ai aussi récupéré de quoi faire des boutures puisque désormais, je bouture absolument tout ce qui me plaît.

Je tente trois techniques de bouturage, en espérant qu’une d’entre elles prendra même si ce n’est pas vraiment la saison :

  • la bouture avec racine est placée dans un pot repli de terre ;
  • une autre est placée tout simplement dans un bocal d’eau ;
  • la dernière est bouturée à l’étouffée : placée dans un godet rempli de terre puis dans dans une bouteille coupée en deux.
Différentes boutures d’hortensia

Je les ai toutes beaucoup taillées avant (un peu moins celle qui est dans l’eau) et j’ai coupé les deux feuilles restantes en deux afin qu’elle puissent faire la photosynthèse et que je distingue les nouvelles feuilles.

J’espère que certaines donneront naissance à des hotensias aussi beaux que celui placé en bannière de cet article (trouvé sur Pixabay, comme toutes les images de ce site quand elles ne sont pas de moi). Celles qui prendront auront le privilège de vivre ensuite dans ma future maison de Lignières où je ferai en sorte de récupérer le maximum de plantes, de fleurs, de légumes en conservant les graines, en bouturant, marcottant etc… J’espère ne rien acheter en la matière, c’est mon défi !

Edit du 24/0/21 :

4 mois et demi après l’opération décrite ci dessus, voici un petit bilan. L’hortensia planté directement dans le jardin a perdu toutes ses feuilles puis en a fait plein de nouvelles.

Parmi les trois boutures décrites, seul le plant mis directement dans l’eau est mort. Les deux autres se portent très bien. Je les ai rempotés aujourd’hui pour la seconde fois. Si je réussissais toutes mes boutures comme ça, ça serait formidable…

Je ne connais bien sûr toujours pas la couleur des fleurs de cet hortensia. Ce sera la surprise de l’année prochaine.

2 Comments on “Opération hortensia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :