Voilà, pour m’entraîner à avoir la main verte, je m’essaie au jardin de Blois. J’ai suivi les conseils du jardin potager du bonheur. Comme on est en décembre et que c’est pour les plantations de mars/avril, j’ai adopté la première technique présentée : je soulève la terre pour la décompacter (pas avec une grelinette car je n’en ai pas mais avec une fourche à bêcher), j’arrache l’herbe de surface et ses racines et puis je recouvre avec le fond du vieux composteur que je suis en train de vider pour en installer un autre.

Environ 6 mètres de long sur 1 de large

A gauche, les deux carrés de salades repiquées par Jacques en octobre. Et à droite, la petite ligne d’ail planté récemment.

Je vais aller chercher du fumier de cheval. S’il n’y a pas beaucoup de paille, j’irai en chercher chez Julien (2 € la botte) pour la répandre par dessus.

Et voilà le travail !

Terre + compost + fumier de cheval + paille

Au bout, il y a un groseillier nouvellement planté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :